Photoservice.com : le chaînon manquant

15 janvier 2009

photoservice-mag2

Le fait

Photoservice.com a dévoilé  en décembre un nouveau concept de magasin baptisé .comptoir (prononcez « point comptoir ») qui associe les atouts de son site Internet et ceux de la proximité physique avec le client.
Situé 213 avenue de Versailles à Paris 16ème, c’est la première fois en France qu’un magasin scénographie l’essentiel d’une offre de services photo Internet en permettant aux clients de manipuler les produits photographiques avant de passer commande sur place ou en ligne. Le côté chaleureux et convivial très marqué traduit l’intention de baigner le client dans un univers accueillant où celui-ci trouvera un accompagnement dans ses besoins de partage et de création d’objets personnalisé à partir de ses photos.

Le décryptage
Recyclant un savoir faire inouï en matière de services photographiques (après la conversion de plus de 250 magasins à la téléphonie), photoservice.com réinvente les magasins Photo Service et réadapte son approche clientèle et son business model aux nouvelles contraintes du marché photo actuel : création de valeur ajoutée autour des produits personnalisés, souplesse du mode de commande (en magasin ou en ligne) accompagnement du client dans le processus de coproduction et de création d’albums. L’implantation physique de magasin permet de recruter une nouvelle clientèle non connecté au Web ou résistante à la culture informatique. Tous les publics sont concernés, mais plus particulièrement les cibles à fort pouvoir d’achat (retraités, CSP+…). Une initiative exemplaire à surveiller de près d’autant qu’un second magasin devrait prochainement ouvrir…

Publicités

Animoto : diaporama-minute saisissant

15 janvier 2009

logo-animoto23

Le fait
Le site animoto.com propose depuis plus d’un an un service gratuit de mise en forme dynamique des images à partir des photos des internautes. Après avoir chargé quelques dizaines de photos puis avoir sélectionné une musique (playlist gratuite ou à partir de votre ordinateur), le site vous livre en à peine plus deux minutes un véritable show animé de vos images (la rythmique de la musique étant utilisée pour les effets d’enchaînement). Animoto propose pour 249 euros par an un forfait à destination des professionnels permettant de gérer des fichiers plus lourds pour conserver une qualité DVD (idéal pour les vidéo-projections festives !), de rajouter du texte, de télécharger le fichier créé ou encore de partager celui-ci via le Web.

Le décryptage
L’invention de nouvelles modalités de diffusion des photographies —statiques par définition !— reste un défit. Hors des accrochages muséaux, des albums consultables individuellement, de la circulation de tirages, la consultation collective de photos (fête, événement, cérémonie,…) est une véritable gageure. Le « diaporama » classique « plombe » l’ambiance tandis que le rythme (lent) de consultation de tirages isolés est inadéquat pour séduire rapidement un public rassemblé. La simplicité de mise en œuvre des diaporama créé par animoto.com demande aucune formation tandis que l’immédiateté du résultat (moyennant une simple connexion ADSL et un vidéopojecteur) permet de « sidérer » le client ou l’auditoire quelques minutes après la fin d’un séquence de prise de vue.


6 milliards de portraits

15 janvier 2009

img_02342

Le fait
Une exposition majeure organisée sous la coupole du Grand Palais à Paris du 10 janvier au 12 février sous le titre « 6 milliards d’Autres » rassemble le témoignage vidéo de milliers d’hommes et de femmes de la planète apportant une vision poignante de notre proximité avec tous les peuples du monde. Une prise de vue sur fond neutre parvient à faire oublier les disparités de lieux, renforçant l’unité de ce travail titanesque de 5 000 portraits et interviewes.

Le décryptage
Yann Arthus-Bertrand, photographe star et initiateur de ce projet ébauché à partir de 2003, donne à cette occasion une remarquable démonstration du pouvoir des photographes. Passeurs d’émotions grâce à leur posture empathique et leur écoute, ils parviennent à faire tomber les masques sociaux et révéler l’authenticité des sujets. Anthony Mahé, doctorant en sociologie l’exprime en considérant l’acte de prise de vue comme un « don contre don », forme de contrat tacite inconscient entre le photographe et son sujet. Reste aux photographes à savoir « remercier » le sujet de cette confiance qu’il vous accorde en vous confiant l’image leur corps. Cela peut prendre la forme toute simple d’un panneau « Remerciements aux personnes photographiées » suivi du nom des centaines de vos clients. www.6milliardsdautres.org


Champion du Buzz

5 janvier 2009
chabal-orange
Le fait
La campagne Internet www.chabal-le-duel.com faisant intervenir le célèbre rugbyman de l’équipe de France sera parvenu en 15 jours (fin novembre 2008) à générer un million de visites ! L’agence Buzzman s’en félicite en la baptisant fièrement de « buzz de l’année ». Particularité : l’annonce envoyée par mail autorisait l’interactivité grâce au téléphone portable de la personne qui recevait le message, permettant de piloter les actions de Chabal face au but ! La fin du film est également son couronnement : après avoir marqué, Chabal découvre un « Bravo untel » (à votre nom bien sûr) en soulevant son maillot. Aucun investissement média n’aura été effectué pour cette audience exceptionnelle.

Le décryptage
Destiné à faire connaître l’offre OrangeFoot et constituer une base de données opt-in*, l’agence Buzman a travaillé sur la co-production du message publicitaire et sa personnalisationLa surprise créée par l’aspect hyperréaliste du dernier plan à votre nom sur l’écran, participe à l’effet de sidération qui explique ce succès : plus d’un million d’appels ont été générés par les internautes invités par  leurs amis à consulter le site.
Les deux moteurs du succès des services photo — co-production et personnalisation — se retrouvent également convoqués par cette publicité interactive. Une tendance que l’étude Crédoc/API sur les pratiques photo des Français avait détecté en 2002. En introduisant des fonctions de retouches, de mise en page, de choix de décors (templates), de choix de produits (objets, albums, tirages) les services photos numériques de tirage et impression se sont convertis à cette tendance. En prise de vue, le travail reste à faire : choix de fonds photo, de mise en scène, de type d’éclairage, participation à l’éditing des photos… Tout reste encore dépendant du bon vouloir du photographe. Cette toute puissance sur son sujet n’est plus de mise aujourd’hui.

(*) « Opt-in » : se dit des bases de données créées avec l’assentiment des internautes.


Sécurité se conjugue avec mobilité

5 janvier 2009

logo-mybooo3

 

 

 

Le fait
MyBooo.com est un nouveau service de sauvegarde en ligne qui permet d’avoir accès au contenu de votre ordinateur à partir de votre téléphone mobile ou de votre netBook. Outre les documents et les images ainsi préservées sur les serveurs de MyBooo, ce service assure le partage en temps réel de plannings, rendez-vous, contacts ou tout autres documents (comme bon nombre d’autres portails tel gmail, ou yahoo, ou MSN d’ailleurs). La valeur ajoutée de ce service concerne sa simplicité d’usage et sa scalabilité*.

Le décryptage
Il ne s’agit plus de parler de mobilité, mais de l’incarner. La visualisation sur téléphone mobile ou PC portable constitue pour quelque temps encore un facteur de différenciation pour le grand public : books, lieux de prise de vues, mise en scène, éclairage, exemple de reportage deviennent accessible partout dans le monde.
• Préserver sa liberté de mouvement, impose de disposer d’outils de connexion ouverts afin de pouvoir traiter sur le champ toutes les questions que les clients peuvent poser (planning, coût prévisionnels, contraintes d’un service…). L’accès à toutes les données utiles de l’entreprise est gage d’efficacité et de satisfaction..
• La sauvegarde automatique en temps réel du contenu de votre ordinateur permet de préserver les actifs de l’entreprise en les mettant à l’abri de tout incident technique, d’indélicatesse interne ou de sinistre. Un facteur de sérénité en regard d’un coût très faible (11,90 euros/mois pour 30 Go de stockage + 10 Go de mail).

(*) d’après l’anglais « scalability » : capacité d’un système, ou de ses composants, à être utilisé sur des plates-formes de tailles très inférieures ou très supérieures (par exemple du PC au mobile…). 


Vivez l’Internet mobile !

5 janvier 2009

iphone3gLe fait
L’iphone est un produit de rupture. L’expérience utilisateur est intégralement modifiée grâce à son écran tactile qui procure une interactivité homme/machine simplifiée. Si les performances brutes du téléphone sont perfectibles, si la saisie de texte sur le clavier sensitif ne fait pas l’unanimité ou si la fonction photo apparaît d’un autre âge, l’approche intuitive et tactile introduite par Apple (et l’orientation « 100% besoin consommateur » de iTunes) est devenue la référence à laquelle les marques concurrentes se mesurent encore deux ans après l’avènement de ce produit sans parvenir à l’égaler.

Le décryptage
Cette avance, le professionnel avisé doit pouvoir l’expérimenter, car aucune fiche technique ne peut rendre compte d’une rupture, tant les mots du marketing sont usés à force de survendre. 
Pour vivre l’Internet mobile adoptez le terminal qui l’incarne aujourd’hui. En modifiant vos propres comportements, l’iphone vous aidera à anticiper sur les nouvelles demandes de vos clients qui se convertissent rapidement à l’Internet mobile. Apprivoiser les changements plutôt que les subir, reste encore le meilleur gage d’efficacité professionnelle.