Interview : Laurent Wainberg de PackshotCreator

Laurent Wainberg, fondateur de la société Sysnex qui depuis 2002 commercialise les dispositifs de prise de vue PackshotCreator.

PackshotCreator a édité en juillet un livre blanc sur les tendances du e-commerce et les nouvelles contraintes de représentation des produits en ligne.

Avec 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011 (en croissance de +11 %) et un début d’année à + 20 %, la société Sysnext à l’origine du concept PackshotCreator poursuit son développement en proposant des dispositifs de prise de vue automatisés à destination des entreprises de e-commerce, mais pas seulement elles…  Diabolisé à ses débuts par les photographes professionnels qui estiment que ces caissons de prise de vue à LED tuent leur métier, Laurent Wainberg, le fondateur de PackshotCreator rappelle l’impérieuse nécessité de savoir répondre aux nouveaux besoins du marché, regrette que la filière ne profite pas depuis sept ans de la manne du développement du e-commerce et invite les professionnels à penser leur activité en termes de productivité et d’interactivité.

Pourquoi la prise de vue industrialisée est-elle devenue un enjeu pour les entreprises ?  

Il y a des contraintes logistiques énormes sur la prise de vue en série de produits (acheminement, déballage, reconditionnement, déclassement de procuits abimés…). Cela a conduit les entreprises à internaliser la prise de vue. Ce phénomène s’est accéléré avec la montée du e-commerce où deux phénomènes se sont conjugués : la réduction de la durée de vie moyenne des produits ; le besoin de renouvellement rapide de l’offre pour maintenir l’audience. C’est le fondement même des sites de vente en ligne ! Le nombre de produits mis en ligne en France est évalué à 2,4 millions par an ! Ce chiffre progresse toujours, mais également le nombre d’intervenants en e-commerce, ce qui imposent à ces acteurs une différenciation visuelle.

On vous accuse souvent de mettre les photographes professionnels au chômage ?

Le photographe ne devrait pas seulement se battre sur le côté artistique, mais aussi sur l’aspect productiviste. Certains studios indépendants ont compris qu’ils devaient prendre en compte cet aspect car cela correspond à un nouveau besoin de leur clientèle afin de répondre à leur problématique économique. Ces professionnels intègrent nos équipement et vendent de la prestations de services avec un taux horaire comme les graphistes le font. Les studios de photographie qui adoptent nos solutions savent que leur matière première c’est du temps homme. Leur intérêt, c’est de produire rapidement des vues à 360 ° et de l’animation 3D, ce qui est indispensable dans le commerce en ligne.

Depuis 2004 vous cotoyez les photographes professionnels, que vous inspirent-ils ?

Ce que je remarque depuis mon arrivée sur ce secteur, c’est que le métier n’est pas valorisé. Pourquoi les photographes seraient-ils les seuls dans le monde du Web à ne pas gagner de l’argent ? Pourquoi ne profiteraient-ils pas de cette manne ? Leur posture a joué contre eux : au final les salariés des entreprises font le travail, et eux n’ont pas d’arme pour se vendre ! Leur revenus sont indécents, ils n’ont aucune visibilité sur leur métier, les mariagistes se font concurrencer par les amateurs… bref, leur métier a été bouleversé, mais pourtant cela reste un vrai métier : il faut former des jeunes qui seront capable de répondre à ces nouveaux besoins et de se défendre !

Vous abordez également la prise de vue de joaillerie (avec votre modèle Macro R), spécialité que l’on imaginait difficilement industrialisable ?

Avec la joaillerie, on est dans une logique de l’extrême. Pour des questions de sécurité, depuis longtemps nos clients ont internalisés la prise de vue. Pour les entreprises de production, il faut être capable de montrer un défaut et le partager avec ses fournisseurs sur des pierres microscopiques ; pour les entreprises de distribution, le nombre de références peut devenir considérable ! Nous avons par exemple un client qui s’est équipé avec nos solutions car son offre de bijoux fantaisie compte plusieurs milliers de modèles et cela évolue quotidiennement ! A plusieurs dizaines d’euros la prise de vue ce n’est pas praticable…notre modèle Macro R comporte six panneaux de milliers de LED auquel nous avons ajouté des spots à 6000 K pour les diamants, et 3000K pour les pierres plus chaudes.

Présenté simultanément à la Photokina à Cologne et au salon du e-commerce à Paris , le PackshotSphere X5 est un nouveau dispositif automatisé de prise de vue 3D hémisphérique équipé de cinq appareils reflex pour une efficacité maximale.

Qu’apporte finalement vos solutions PackshotCreator ?

Nous commercialisons des outils de production d’image d’une efficacité record en prise de vue classique, à 360° ou 3D,  en conformité avec les exigences du e-commerce : nous ne nous conformons pas à un standard esthétique mais nous répondons à la demande. Il s’agit d’éviter les interventions de détourage et de pouvoir mettre en ligne très rapidement des images indexées aux qualités normalisées. 100 % de nos machines sont convertibles au 360° car la demande est là aujourd’hui. D’ailleurs, certains de nos clients les achètent pour leurs photographes…  Ces investissements s’inscrivent dans une logique d’entreprise. Il s’agit de gagner du temps ! Pour la Photokina nous présentons une nouvelle innovation, le PackshotSphere X5 :  un dispositif de prise de vue 3D hémisphérique équipé de cinq appareils pour une efficacité maximale (voir la vidéo ici). Nous présentons cette innovation également Porte de Versailles à  Paris, au salon du e-commerce du 18 au 20 septembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :