PackshotCreator R3 industrialise le packshot

La société française Sysnext qui commercialise les PackshotCreator depuis 2004 vise à rationnaliser le mode de production de flux d'images dans les entreprises : 4000 clients dans 35 pays utilisent aujourd'hui les solutions de la marque qui vont du caisson lumineux connecté aux dispositifs de prise de vue 3D de mannequin.

Le fait

La société française Sysnext créée en 2001,  qui commercialise depuis 2004 des caissons de prise de vue sous la marque PackshotCreator a lancé le 18 octobre un nouveau modèle baptisé « PackShotCreator R3 » intégrant un plateau rotatif à  360° rétro-éclairé pour objets de petites tailles et de poids moyen (jusqu’à 10kg). Il introduit de nombreuses innovations qui favorisent la production haute cadence de pack-shots (y compris des animations 3D pour le Web),  par le pilotage de tous les paramètres qui concerne la prise de vue (éclairage par 4000 diodes, position du plateau rotatif, réglage de l’appareil, déclenchement, code-barre de gestion des produits…). Les fichiers images sont immédiatement générés selon les différents formats utiles pour s’intégrer dans un flux de production d’images et alimenter par exemple un site de e-commerce. Laurent Wainberg, créateur de PackshotCreator, entend répondre aux besoins des entreprises de e-commerce et de VAD dont les besoins en solutions de prise de vue automatisées et normalisées n’ont jamais été aussi élevées. Son entreprise Sysnext a généré un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros en 2010 avec un portefeuille de 4 000 clients dans 35 pays dans le monde.

Le décryptage

« Réalisez vous-même les visuels de tous vos produits » : une accroche qui ne fera pas forcément plaisir aux photographes professionnels, mais une promesse à  laquelle les entreprises de vente à distance et de e-commerce sont sensibles pour faire face à leur développement. Laurent Wainberg estime avoir dû surfer sur l’évolution des  comportements de ses clients depuis sept ans : « jusqu’à 2006 la demande était «artistique » car la notion de quantitatif n’était pas encore la priorité. Puis l’industrie a dû accélérer la cadence… C’est là où notre développement s’est accéléré car les entreprises avaient de plus en plus besoin de « pièces jointes » à faire circuler en temps réel ».  Laurent Wainberg estime que son activité repose sur sa capacité à apporter des solutions performantes sur trois points :  le workflow (afin de répondre aux besoins de production de masse de visuels pour la communication interne et externe) ; la qualité artistique (afin de délivrer une haute qualité d’image constante et nomalisée) ; et enfin la maîtrise technique du Web (qui oblige à suivre l’évolution des formats et des navigateurs afin de proposer des solutions fiables et rapides quelque soit les bandes passantes des réseaux dans le monde). « Faire tourner un objet c’est facile, faire tourner un objet de 500 kilos c’est plus compliqué … et  notre tache, c’est de faire gagner du temps à nos clients » rappelle le dirigeant de PackshotCreator qui décrit les modalités d’exportation en deux clics d’une image accompagnée de l’effet loupe désormais indispensable à tout site de e-commerce. Du centre de R&D des entreprises de cosmétique au laboratoire culinaire qui doit envoyer la nouvelle façon de présenter un plat à l’ensemble de son réseau, « le marché de la pièce jointe est gigantesque » estime le dirigeant de PackshotCreator qui invite les photographes professionnels à répondre à ces besoins de forte productivité des entreprises et dépasser leur résistance face à cette mutation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :