Le boom de la photographie mondiale

Evaluation de l'évolution du nombre de photos prises dans le monde depuis les origines de la photographie (1826), selon le site 1000memories.com : le chiffre de 375 milliards de photos prises en 2011 pourrait être réévalué à 500 voire 700 milliards selon d'autres estimations.

Le fait

L’excellent blog du site www.1000 memories.com s’est livré à une évaluation du nombre de photos prise depuis 1826 (date de l’invention de Nicéphore Nièpce) en se basant sur la production mondiale de films photo argentiques au cours du siècle dernier, les archives de Kodak ayant été mises à contribution pour ce calcul. En l’an 2000 —pic de la consommation de films argentique dans le monde—, l’activité photographique est évaluée à quelques 85 milliards d’images. Depuis, le mouvement s’est accéléré (voir graphique ci-dessus) et si le nombre de photographies produites sur films argentiques décline (se limitant à seulement quatre milliards d’unités en 2011), le site estime aujourd’hui que près de 380 milliards de photos seront prises cette année dans le monde.

(*) Notre estimation mondiale 2000 publiée le 29 avril 2011 sous le titre « Bientôt 100 milliards de photos sur Facebook ! » aboutissait à 81 milliards de tirages produits en l’an 2000.

Le décryptage

Les usages photographiques conservent le registre de la mémoire pour gagner celui de la conversation. Une constatation qui n’est pas nouvelle mais se traduit dans les chiffres par des progressions spectaculaires. L’accélération est phénoménale dans le monde (notamment avec l’adoption de la photo numérique par les pays émergeants), même si en France nous sommes déjà parvenu à un palier d’activité comme le baromètre API/Ipsos l’a démontré récemment. D’ailleurs, sans surprise, ce dernier met en évidence une progression du nombre de photos transmises sur les réseaux sociaux et de partage, comme autant de vecteurs de communication instantanés.

Le nombre de photographies stockées sur les serveurs de Facebook dépasse de loin toutes les prévisions : de 90 milliards fin janvier 2011, leur nombre pourrait dépasser les 170 milliards en fin d'année. A côté la volumétrie des autres sites de partage est insignifiante.

Symbole de cette accélération, les chiffres de Facebook que nous publions régulièrement ici et sur lesquels nous nous devons de revenir périodiquement pour les remettre à jour : ainsi annoncions-nous en février la présence de  600 millions de membres sur Facebook ;  ils sont 800 millions en septembre ! Le mouvement, toute proportion gardée, est aussi profond que celui qui a marqué l’évolution des pratiques argentiques au cours des cinquante dernières années du XXème siècle : par exemple en 1960, 55 % des photos réalisées ne représentaient-elles pas des bébés (source Kodak citée par 1000 memories) ? Dix années plus tard, en s’ouvrant aux voyages et aux vacances, les amateurs des années 70 ne photographiaient plus seulement leur progéniture, mais leur ascension sociale et les moments gratifiants de leur vie familiale. Avec les année 80 le marché s’ouvrit à la création individuelle de masse, que  le boom des reflex encouragera. Aujourd’hui, avec la photo conversationnelle qui fait exploser les chiffres, nous vivons en accéléré (moins de cinq ans !) une mutation des paradigmes qui pilotaient jusqu’aux années 2000 l’activité photo grand public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :