Albums géolocalisés sur Color

Color, premier réseau social de partage de photos géolocalisées pour iphone et mobiles sous Android.

 

Le fait

Color.com est un nouveau site communautaire de partage de photos qui vient de lever 41 millions de dollars pour se développer.  Sa particularité ? : l’agrégation des images se fait en fonction du lieux de prise de vue, l’application utilisant les données de géolocalisation associées aux photos pour créer un groupe dès qu’une série de photos d’un même lieu lui parvient. Ainsi toutes les images prises par les membres de ce tout jeune réseau communautaire s’organisent en album permettant de documenter une fête, une cérémonie, un événement local, sans avoir aucune manipulation supplémentaire à réaliser … d’où le slogan du site : « Take pictures together ». L’autre particularité de Color est de donner la priorité aux flux d’images produites par les personnes avec lesquelles vous partager le plus fréquemment des photos (donc a priori, avec lesquels vous vous retrouvez le plus souvent…). Cette gestion dynamique des flux partagés est un atout social particulièrement malin pour éviter la noyade sous le flot d’images d’inconnus…

Le décryptage

Le monde des réseaux sociaux ne cesse de révolutionner les pratiques de partage des images et les capital-risqueurs sont au rendez-vous… Après le succès de Path, d’Instagram ou de picplz, voici maintenant l’arrivée du premier site de partage photographique communautaire géolocalisé. Rappelons que le phénomène était attendu, tant la géolocalisation a été la tendance phare de l’année 2010 sur les réseaux sociaux (notamment avec la montée en puissance de Foursquare, de Plyce ou le lancement de Places sur Facebook…). Désormais avec color.com, les organisateurs d’un événement peuvent simplement inciter les invités à installer l’application gratuite Color sur leur smartphone afin de pouvoir visualiser l’ensemble des photos prises durant cet événement. Evidemment les appareils photos sont encore écartés des réseaux sociaux faute de connexion directe, mais la situation pourrait vite évoluer (voir la description de l’accessoire Olympus PenPal ci-dessus).

Reste que l’agrégation de contenus visuels à partir d’un même lieu de prise de vue n’est pas une nouveauté, puisque le site de Microsoft photosynth.net (décrit dans « Décryptages » en mai 2009) utilise la collaboration entre plusieurs photographes pour restituer des lieux touristiques célèbres en 2D et 3D. On se prend à rêver que l’association des fonctionnalités des deux sites puisse un jour permettra la modélisation 3D de scènes de vie photographiées de multiples fois (comme lors de mariage ou d’anniversaires…). Les usages mêlant photographies synchronisées et géolocalisées ne font que débuter … !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :