4/ Promouvoir l’album imprimé, et miser sur la proximité

La progression du marché des albums personnalisés grand public se poursuivra au moins jusqu'en 2014 selon Future Source Consulting.

Le marché de l’album imprimé grand public progressera durant les trois prochaines années et atteindra un seuil plateau en 2014. C’est le cabinet d’étude Future Source Consulting qui l’affirme après avoir interrogé les principaux acteurs européens durant l’été 2010. La prévision est honnête, et d’autant plus crédible que les principaux acteurs l’estiment plutôt pessimiste. Mais le forcing des acteurs du marché de l’impression domestique reste en mémoire … où utopie do-it-yourself et prétendue facilité d’accès fondaient une nouvelle ère de prospérité pour le marché du tirage photo … ! Le réalisme de 2011 est de bon aloi pour mieux prospérer sur le marché de l’album personnalisé en combattant les trois écueils à son développement : le manque de visibilité du service, l’abandon en cours de commande et le taux réduit de réitération de commande (1,4 albums/an/client). Communication, accompagnement et marketing direct sont les mesures à appliquer. Un vœux pour 2011 ? : un engagement fort des professionnels pour promouvoir l’album imprimé en BtoB. Les perspectives de croissance sont alors sans limite jusqu’en 2020 !

Publicités

2 Responses to 4/ Promouvoir l’album imprimé, et miser sur la proximité

  1. méheust dit :

    Notre chiffre d’affaire est en hausse en 2010(255000€ht);toujours 85 mariages en moyenne par an depuis 1983, et 0 album numérique amateur vendu à ce jour et 1 album mariage numérique vendu en + de 25 ans de carrière ;à ce jour tout va bien!sauf le rsi qui devient très lourd en gestion. Est-ce paradoxal de ne pas imposer à ses clients les produits qu’ils ne veulent pas? ai-je tord ou raison?

    • jacqueshemon dit :

      La croissance de votre CA démontre la validité de votre politique commerciale… donc pas de soucis ! Reste à mesurer votre performance (3000 euros HT/mariage) par rapport à la moyenne réalisée par vos homologue de taille comparable. Le renchérisssement des coûts de rsi signifie l’obligation pour votre entreprise de développer des segments à très forte marge, ce qui n’est pas l’apanage des seuls albums numériques heureusement. D’autres collègues (qui peuvent intervenir s’il le souhaitent par leurs commentaires) vous vanteront les méritent des albums numériques car ils se sentent à l’aise avec… restez donc très zen vis-à-vis d’une pensée unique qui voudrait que l’album numérique est obligatoire pour réussir. Autant je pense que pour vendre des albums il vous faudrait changer d’approche commerciale, autant je vois que vous réussissez sans avoir à « les imposer » à vous-même et à vos clients…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :