Picoprojection nomade


Le boom mondial des picoprojecteurs tel que le cabinet d'étude DisplaySearch l'envisage : notez que les modèles intégrés seront deux fois plus répandus que les modèles autonomes dès 2013.

Exemple de bureau nomade proposé grâce à la picoprojection dans les années à venir (projet Microsoft).

Le fait

Un an après la sortie du premier appareil photo au monde doté d’un projecteur (le Nikon Coolpix S1000pj), la sortie en France du picoprojecteur Samsung SP-H03 * va vulgariser le concept avant la prolifération en France de smartphones équipés de cette fonction. Ces équipements subminiatures atteignent un niveau de performance incroyable, autorisant pour le dernier Samsung SP-H03 la projection sur un écran de plus d’un mètre de base dans la pénombre. Son autonomie vis-à-vis de toute source extérieure informatique extérieure est exemplaire : le SP-H03 reconnaît indistinctement tous fichiers aux formats vidéo courants mais également les fichiers PDF ou issus de la suite logicielle Office tel que  Word, Excel ou PowerPoint (idéal en réunion)… En outre sa faible consommation autorise deux heures trente de projection par accus. Les enjeux autour de la vidéoprojection nomade sont tels que Nikon a mis en ligne le 11 novembre dernier un site mondial (nikon.coolprojection.com) dédié à son compact Coolpix S1100pj où les artistes sont invités à contribuer via youtube.

Le décryptage

En l’attente d’une technologie de rupture sur les écrans plat (finesse, souplesse et faible consommation), les picoprojecteurs offrent le meilleur ratio poids/autonomie/taille d’écran pour l’affichage de contenus numériques. Fort de cet atout, un nouveau segment de marché peut émerger. Mais l’erreur serait de les considérer seulement au regard de leurs performances d’affichage. Car, si pour les usages domestiques ou business ceux-ci se comportent comme des vidéoprojecteurs traditionnels, leur succès annoncé (voir les prévisions de DisplayResearch) se fera sur la base d’applications nouvelles, notamment embarqué comme interface homme/machine (lorsque l’interaction entre les contenus projetés et les utilisateurs sera assurée grâce à une caméra) permettant par exemple à un smartphone de projeter sur n’importe quel support un clavier virtuel. Le projet Microsoft Surface (voir photo ci-dessus) incarne bien le rôle que pourra prendre les futurs picoprojecteurs dans notre vie numérique, mettant à la portée de tous les effets futuristes présents dans le film publicitaire Boursorama Banque (à voir ici).

(*) Le picoprojecteur Samsung SP-H03 a dernièrement remporté l’étoile de l’Observeur du Design 2011 organisé par l’Agence pour la promotion de la Création Industrielle. Port MicroSD-HC, mémoire interne 1 Go. Taille : 70 x 70 x 27 mm. Prix public : 249 euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :