Retour sur les albums personnalisés

Ces données Futuresource Consulting exprimées en millions d’euros donnent la mesure de la métamorphose en cours s. En 2010, les « nouveaux » services devraient représenter 37 % de la valeur de l’activité.

Le fait

Les nouveaux chiffres de Future Source sur l’évolution du marché des albums photo corrigent ceux que nous avions publiés fin février. Le poids des albums est plus important que ce que les données précédentes ne l’indiquaient : en conséquence ceux-ci représentent un levier de croissance pour les magasins plus fort que ce qui avions pu annoncer. Sans surprise ces chiffres confirment pour la France la baisse de l’activité de tirages numériques en valeurs.

Le décryptage

L’irrépressible volonté de participation des consommateurs aura le dernier mot, ici comme dans d’autres activités. Les produits conformes, normés , massiques, désincarnés n’ont pas de futur dans l’ère post-numérique où les consommateurs s’habituent à donner du sens —leur identité ! — aux objets qu’il consomment. C’est ce que le numérique a rendu possible… on l’a rêvé, et c’est devenu la réalité ! Cette tendance vers la co-production par les consommateurs de leur univers se traduit par nombre d’initiatives de marques en magasin (Nike, Adidas…) et encore plus en ligne. Comment l’univers photo ne pourrait-il pas être affecté profondément par cette lame de fond,  annoncée de longue date par la presse spécialisée et les fabricants. En outre l’album photo personnalisé fait un lien idéal, rassurant, transgénérationnel, entre une culture du réel (le livre) et celle du virtuel (l’Internet) en ajoutant un atout essentiel « pour ça marche » : la possibilité de se raconter (story-telling) et de s’amuser en étant acteur de sa propre existence. Evidemment, le tirage photo qui ressemble à celui que nos grand parents manipulaient a du plomb dans l’aile dans un tel contexte. Mais s’il semble condamné comme production de masse, n’imaginons pas qu’il disparaisse comme objet d’exception. Lorsqu’une norme s’installe (et aujourd’hui, c’est celle de la visualisation des photos sur écran), viser la contre-norme peut s’avérer payant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :