La 3D* s’invite au congrès de l’UPC

Jean-Bernard Debreux interviewé par Frédéric Buxin le 30 janvier lors du congrès de l’UPC : du papier à la réalité augmentée.

Le fait

Les photographes Lucien Clergue et Reza furent les deux invités vedettes du dernier Congrès de l’UPC qui s’est tenu les 30 et 31 janvier dernier dans les nouveaux studios photo Canalpix d’Aubervilliers .  Ce congrès aura entériné la fusion des deux entités UPC et Freelens au sein d’une organisation unique baptisée « Union des Photographes Professionnels »(voir les compte-rendus sur le site de l’UPC et de photographie.com en cliquant ici et ). Mais ces rencontres ont également été marquées par l’intervention de Jean-Bernard Debreux, responsable de Canalpix et directeur des systèmes d’informations d’Astuce productions : une société parisienne qui produit des photographies publicitaires 3D hyper-réalistes directement à partir des fichiers CAO des industriels…

Décryptages

Le développement de nouveaux modèles économiques imposent la remise en cause de pratiques traditionnelles, et leur émergence s’inscrit dans un continuum culturel : du diaporama de Lucien Clergue consacré à son œuvre, à la démonstration des processus métier permettant d’obtenir une photographie hyperréalistes à partir de fichiers filaires, le grand écart revendiqué par Frédéric Buxin pour cette première matinée de congrès,  illustrait idéalement la réalité d’un même métier : celui de photographe. Outre l’intérêt d’ouvrir le champ de la réflexion sur « Que signifie être photographe aujourd’hui ? »  et de donner une vision sur l’avenir proche de la photographie d’objet, cette programmation repose la question de la formation des professionnels aux pratiques émergentes et donc la vision des élites professionnelles sur leur  métier…

« Le risque de déclassement professionnel ne doit pas être craint », estime Jean-Bernard Debreux lorsque les photographes 3D interviennent dans le processus de création d’une image publicitaire sous Autocad ou Fusion 3D : « ce n’est pas un graphiste qui va faire la lumière » rappelle-t-il, rassurant l’auditoire… D’ailleurs, Astuce Productions qui réalise l’iconographie publicitaire de Citroën paie des droits aux photographes 3D comme s’il s’agissait d’une prise de vue « normale ». Et d’annoncer que chez Vuitton, le workflow photo s’appuiera bientôt sur des créations photographiques créées à partir des fichiers CAO. Cette étape franchie, celle de la Réalité Augmentée (RA) pourra se développer avec des applications extraordinaires comme celle développées pour la nouvelle Citroën Picasso (voir la vidéo en cliquant ici). Dans ces perspectives, une chose est certaine : la prise de vue traditionnelle n’est pas oubliée. Pour preuve, les investissements énormes que le créateur d’Astuce Productions, Marius Manzone, vient de réaliser pour créer 4 500 m2 de studios sur quatre niveaux à quelques minutes de Paris…

A lire également, l’interview de Jean-Bernard Debreux sous le titre « Astuce Productions va au-delà de la réalité » sur le blog de la rédaction de Industries &Technologies (cliquez-ici).
(*) Le terme 3D s’applique bien à la production par les moyens de traitements numériques d’images photo et vidéo réalistes. Cette désignation a été recyclée improprement pour désigner les procédés reproduisant l’effet de relief grâce à la stéréoscopie (avec ou sans lunettes) par l’industrie du divertissement. Selon le contexte, le sens affecté au terme est donc variable… et il faudra s’y faire !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :