Ma photo est un objet

  

Lampe personnalisée issue du site picturespop.fr

Lampe personnalisée issue du site picturespop.fr

 

Tirer profits des vidéo et des séquences photos rapides grâce à l'édition de flipbooks ! A découvrir sur flipclips.com
Tirer profits des vidéos et des séquences photos grâce à l’édition de flipbooks ! A découvrir sur le site flipclips.com

 

 

Sur le site américain photojojo.com la créativité des amateurs est encouragée avec des centaines d'idées de réalisations photographiques distillées au fil des semaines.

Sur le site américain photojojo.com la créativité des amateurs est encouragée avec des centaines d'idées de réalisations photographiques distillées au fil des semaines.

Le fait

A côté des grands sites de services photo dont la liste des produits photos ne cessent de s’étendre, des sites de fabrication d’objets photographiques prospèrent sans faire de bruit sur le marché de la décoration. Ces entreprises, comme Téo Jasmin  ou Galliera Création ,  se développent en utilisant les mêmes imprimantes et encres pigmentaires que les photographes. Celles-ci impriment des tissus, éditent des tapis ou des cabas et réalisent des abats-jour en créant des collections d’objets autour de photographies soigneusement sélectionnées ou à partir de photos choisies par les consommateurs. De son côté le site américain www.photojojo.com opte pour une approche communautaire pour vendre ses objets personnalisés avec 260 000 membres stimulés par des propositions créatives chaque semaine. Il y a de la fraîcheur et du potentiel dans nombre d’idées photographiques décalées, à l’image de ce puzzle photographique réalisé en personnalisant un alphabet en bois acheté sur Amazon.com

Le décryptage

La transformation d’une image en objet génère depuis ses origines la principale valeur ajoutée du métier de photographe. Le numérique n’a fait que renforcer le phénomène en permettant — par l’impression jet d’encre ou par le transfert­— de personnaliser tous les supports imaginables : tissus, verre, marbre, bois…. Les photographes de culture traditionnelle, frappés par la concurrence de l’écran, furent les moins à l’aise pour passer à une photographie affranchie du papier, support dont la « noblesse » reste le leitmotiv marketing des fabricants de support jet d’encre. Ce sont finalement les stylistes, les graphistes, les décorateurs, et les architectes d’intérieurs, qui se sont emparés les premiers des technologies d’impression photo hors-papier pour imaginer de nouveaux usages et créer de nouveaux business que les photographes auraient pu légitimement investir. Les artistes eux-mêmes et le marché de l’Art ne s’aventurent pas (encore) sur ce terrain alors que le grand public s’entoure d’objets photos. Cherchez l’erreur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :