Le diasec® démocratisé

Page Poster XXL copie

Le fait

A l’occasion de la refonte de son site, http://www.posterXXL vient de restructurer une offre de service de tirage en mettant en avant la finition des tirages : apparaissent à cette occasion deux procédés de montage photo qui restaient jusqu’alors la chasse gardée des laboratoires professionnels. Il s’agit des montages sur panneau composite dibond® et sous plexiglass (procédé popularisée sous la marque diasec® par Filmolux). Cette initiative commerciale de la part d’un site présent dans quatre pays (Allemagne, France, Grande Bretagne, Hollande, Etats-Unis) marque une nouvelle étape dans la montée en gamme des services photo en ligne en proposant au grand public des prestations d’exception qui étaient encore hier réservées aux seuls professionnels et amateurs fortunés.

Le décryptage

On connaît l’intérêt du montage sous verre acrylique qui renforce le contraste des couleurs et donne une profondeur incroyable aux photos, en améliorant le rendu des basses lumières. Si le montage Diasec® exclusivement proposé par les ateliers Filmolux reste élevé (de 200 à 400 euros HT le m2)  tant il requiert des moyens techniques particuliers, le montage sur Plexiglass proposé par PosterXXL permet d’obtenir l’effet voulu à moindre coût. Cette montée en gamme est une réponse à la demande du public pour des objets photographiques équivalents à ceux qu’ils peuvent découvrir dans les galeries, mais également dans les halls d’hotels ou les magasins des grandes enseignes (Gap, H&M…). L’attrait des photographes plasticiens pour les œuvres grand format montées Diasec® n’est pas sans participer à ce mouvement. Personne n’irait nier aujourd’hui que cette formule (grand format + diasec®) a participé à l’envolée des prix en photo contemporaine sur le marché de l’art depuis dix ans. Si la finition a tant d’influence sur la valorisation d’une photographie, il serait temps en photographie sociale de prendre la mesure de son importance comme moyen de création de valeur et de différenciation.

Publicités

8 Responses to Le diasec® démocratisé

  1. Robert dit :

    La prise de conscience de la valorisation par la finition est une réalité que certains d’entre nous connaissent, le problème étant que trop peu de la profession étant concernés , la prise de conscience du consommateur, qui se transforme par le retentissement de la sonnerie du tiroir caisse, n’est que trop peu concrétisé, car pas assez relayé par l’ensemble. Ce sont probablement les mêmes qui se plaignent.

  2. Bonsoir
    En complément de votre article sur le montage plexis ,
    je souhaiterais savoir ou peut on acheter du plexis pour faire le montage sois même.
    françois-Xavier Greth

    • jacqueshemon dit :

      Je pense que des photographes GNPP doivent déjà faire leur montage par lamination en utilisant du verre acrylique. Merci de partager vos sources de fournisseurs et de conseiller vos confères si cela n’est pas une galère (le Diasec est par exemple façonné en salle blanche pour éviter tout défaut… ). Evidemment, il s’agit également de savoir quel adhésif double-face transparent utiliser et la méthode pour y parvenir… appel au peuple !! Merci pour votre intérêt.

  3. ArnaudDerouet dit :

    Au congrès de Montpellier Francis de MMF nous à fait une super démonstration d’un adhésif double face qu’il lamine sur le tirage photo et le positionne sur un plexi en 2 mn puis le lamine à nouveau .Le résulta était très propre avec un jolie rendu.
    Arnaud

    • jacqueshemon dit :

      Merci pour l’info…

      • actualimages dit :

        Rien a voir bien sur avec un veritable Diasec aussi bien au niveau rendu que perenité de l’oeuvre !! seul Fimolux en France propose le Diasec officiel et Authentic comminication en Belgique associé d ‘ailleurs avec le tres beau papier fufiflex ( apparenté au Cibachrome) ….. et je trouve d ‘ailleurs que pas mal de site sur le net laisse le doute sur le fait qu’ils ne font pas de véritable Diasec ( ils n ‘ont pas la licence ) . soyez vigilants

      • jacqueshemon dit :

        Merci pour votre commentaire. La différence de qualité entre un vrai Diasec et les montages qui s’en inspirent est importante. Mais cette comparaison est très délicate et la presse ne se risque pas à ce jeu. La complexité est réelle, comme en témoigne le mémoire d’étude de Marion Pouliquen sur l’impression jet d’encre des hautes densités où la problématique a été limitée au monochrome ( http://www.aevll.org/perception-des-hautes-densites-sur.html ). La question de la qualité visuelle mériterait de belles études en effet, sans parler de la question de la conservation des montages sous plexi, ou encore celui de leur restauration… Vaste sujet !

  4. ludo dit :

    Vous demandez un résultat pro avec du petit matériel ! c’est comme demander une photo Pro a un amateur !!! chacun son métier …. Laisser a l’imprimeur l’impression et concentrez vous sur votre métier , la prise de vue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :