La photo se saisit de la vidéo

 

 Panasonic Lumix GH1 : appareil photo ET caméscope ! L'ensemble de l'offre reflex se convertira vite au mode vidéo Full-HD

Panasonic Lumix GH1 : appareil photo ET caméscope ! L'ensemble de l'offre reflex se convertira vite au mode vidéo Full-HD

Le fait

Depuis l’arrivée des Nikon D90 et Canon EOS 5D  puis plus récemment des D5000 et EOS 500D, c’est l’effervescence autour du mode vidéo HD, tant du côté des professionnels que des fabricants. Les premiers se posent la question de savoir comment intégrer cette pratique dans leur activité ;  les seconds y voient un levier de croissance incontournable de l’année 2009. Principale raison de cet engouement : les consommateurs sont demandeur de cette fonction sur les reflex, étant habitués à en disposer sur les compacts depuis plusieurs années. Mieux, la présence d’un mode vidéo constitue un critère de choix majeur lors de l’achat d’un compact chez les moins de 30 ans (source baromètre API/Ipso 2007).

Le décryptage

Les nouveaux outils de prise de vue ont de tous temps contribuer à faire naître de nouvelle forme créatives en transformant profondément les pratiques. Du coup, le mode vidéo intégré à plus de 95 % sur les compacts et bridges deviendra en 2009 un mode standard sur les reflex. Cette évolution se justifie pleinement autour des atouts suivants : 

• technologiques d’abord :  les processeurs de traitement intégrés sur les reflex ont une puissance suffisante pour traiter en temps réel une image vidéo full-HD 1080 à 30 images/seconde. Qui peut le plus peut le moins…

• Marketing ensuite : le mode vidéo HD correspond clairement à une demande des consommateurs et notamment des jeunes.

• Concurrentiels également : en permettant  aux fabricants de reflex conventionnels de faire face à la montée du format Micro 4/3 dont la vocation hybride photo/vidéo est confirmée par l’arrivée du Panasonic GH1 et très prochainement des Samsung et autres Olympus…

• Professionnels enfin : par la transformation des modes de diffusion des images où l’imprimé laisse la place à l’Internet (fixe et mobile). L’image fixe ne peut se suffire à elle-même pour les principaux flux d’informations obligeant les photographes à avoir recours au cross-média (photo+ vidéo+multimédia) pour susciter l’émotion sur des écrans qui seront de petite taille (Internet Mobile). La production de POM (petites œuvres multimedia) et de séquences vidéo au sein d’une production photo semble donc inéluctable…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :