Concours, trophées, prix photo…

 

Elliot Erwitt et Marc Riboud réunis par Sony lors de la soirée cannoise des Sony World PhotographyAwards 2009

Elliot Erwitt et Marc Riboud réunis par Sony lors de la soirée cannoise des Sony World PhotographyAwards 2009

Le fait

Pas un jour sans son concours photo ! Les marques sont friandes de ces initiatives et les rédactions envahies de communiqués annonçant l’organisation de concours, trophées ou de prix. Aucune marque ne peut se passer de ces relais de visibilité aujourd’hui. Parmi les derniers reçus, voici trois exemples :  lancé le 9 mai, le premier « Concours photo européen sur la santé et la sécurité sur le lieu de travail » ; le 6 mai, lancement des « Trophées de l’Image Travaux Publics 2009 » ; et dans un registre haut de gamme, le 16 avril, remise au Palais des Festivals à Cannes des « Sony World Photography Awards».

Le décryptage

Le concours photo est une opération de communication qui fait partie des moins coûteuses et des plus vertueuses pour les marques et institutions. Il installe entre elles et les consommateurs/usagers un lien à la hauteur de la démarche active des participants. Il permet la création à peu de frais (surtout depuis l’arrivée de l’Internet) d’une action de communication exploitable en interne et en externe (exposition, soirée…). Ces initiatives bénéficient en outre d’un accueil sans réserve de la part des rédactions des magazines offrant aux revues de presse dressées par les organismes de veille des citations de la marque dont les dircom se montrent friands. Le jury constitué toujours de « personnalités renommées » du monde de la photo est facile à constituer à peu de frais. Cerise sur le gâteau, les œuvres primées donnent en général lieu à une gratuité de droits de citations tout en étant réutilisées en interne…(sans parler des usages illicites des photos par certaines sociétés voyous).

Pour les Prix photo, changement d’échelle, ceux-ci pouvant devenir un outil stratégique pour entrer et se faire une place au cœur d’un marché. Sony depuis deux ans a opté pour cette formule grâce aux Sony World Photography Awards. Il  s’agit pour l’entreprise japonaise d’acquérir une légitimité sur le terrain de la photographie professionnelle depuis l’arrivée de l’Alpha 900. Jury de grands noms (Eliott Erwitt, Sarah Moon, Martine Franck… ) , soirée de remise de prix avec 700 invités VIP à Cannes, hommage à Marc Riboud, dotation conséquente… rien n’est trop beau pour démontrer l’engagement de Sony auprès du monde de la photo. Avec en prime la mise en avant sur la scène mondiale d’amateurs talentueux issus des quatre coins de la planète.

Pour les photographes professionnels cette inflation de concours est la confirmation du rôle croissant joué par la photographie dans la création d’image de marque et l’entretien d’une connivence entre les marques et les amateurs (et consommateurs de biens et de services) : rappelons que 21 % des Français déclaraient aux enquêteurs du baromètre API/Ipsos en septembre dernier « être passionnés de photo ». Une autoroute à concours !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :