Google Similar Images : pistez vos images !

similar-images

 Le fait

Google Similar Images a été dévoilé à la presse le 20 avril. Il s’agit d’un moteur de recherche visuelle expérimental accessible sur Google Labs ou Google Similar Images , qui permet d’identifier sur le web des images ressemblantes et de les afficher. Lorsque le moteur trouve des similitudes entre une photo et d’autres photos présentes sur l’Internet, un lien « similar image » apparaît, qu’il suffit d’activer pour les voir apparaître. Ainsi une photo identique utilisée sur plusieurs sites différents se retrouvera affiché plusieurs fois sur l’écran de recherche.

Le décryptage

Les moteurs de recherche visuelles existent depuis plusieurs années (voir celui utilisé à des fins commerciales sur le site www.like.com), mais aujourd’hui avec celui de Google,  c’est la première fois qu’un tel moteur est à disposition de tous les internautes afin de fouiller parmi les milliards d’images récupérées par les automates du géant Californien. Ce service, encore expérimental, et très perfectible — il suffit de faire un essai pour s’en rendre compte— préfigure les services de demain en matière d’indexation automatique, et de recherche sur les images non indexées : recherche automatique à partir du contenu d’une image, agrégation de sujets présentant des similitudes de formes, de couleurs ou encore de texte et dans un futur beaucoup plus lointain, reconnaissance visuelle de personnes. De tels moteurs pourraient à terme devenir la solution idéale pour lutter contre la copie ou l’utilisation abusive des photographies sur l’Internet. Une fois détectée la similitude entre deux images, —celle de l’auteur avec celle d’images circulant sur l’Internet—, celui-ci pourra être averti automatiquement afin de pouvoir exercer son droit de contrôle sur l’utilisation de celle-ci. Un simple site de dépôt de photos « à protéger », affilié à un cabinet juridique international, suffira alors à défendre au mieux les intérêts des auteurs. La numérisation en cours par Google des magazines publiés aux Etats-Unis et en Europe étendra le domaine de recherche à l’ensemble des publications papier, ce qui ne devrait pas déplaire aux photographes professionnels incapables de surveiller les publications mondiales. A quand ce rêve permis par la technique et qui bouleversera le pouvoir des sociétés d’auteurs ?  

Publicités

3 Responses to Google Similar Images : pistez vos images !

  1. […] Quel avenir pour Google Similar Images ? Les moteurs de recherche visuelles existent depuis plusieurs années. On connaissait par exemple TinEye, ou encore ColorpickR. Toutefois, c’est la première fois qu’un moteur est à disposition de tous les internautes afin de fouiller parmi les milliards d’images récupérées par les automates de Google. Ce service, encore expérimental, et très perfectible — il suffit de faire un essai pour s’en rendre compte— préfigure les services de demain en matière d’indexation automatique, et de recherche sur les images non indexées : recherche automatique à partir du contenu d’une image, agrégation de sujets présentant des similitudes de formes, de couleurs ou encore de texte et dans un futur beaucoup plus lointain, reconnaissance visuelle de personnes. De tels moteurs pourraient à terme devenir la solution idéale pour lutter contre la copie ou l’utilisation abusive des photographies sur l’Internet. Une fois détectée la similitude entre deux images, — celle de l’auteur avec celle d’images circulant sur l’Internet —, celui-ci pourra être averti automatiquement afin de pouvoir exercer son droit de contrôle sur l’utilisation de celle-ci. Un simple site de dépôt de photos “à protéger”, affilié à un cabinet juridique international, suffira alors à défendre au mieux les intérêts des auteurs. La numérisation en cours par Google des magazines publiés aux Etats-Unis et en Europe étendra le domaine de recherche à l’ensemble des publications papier, ce qui ne devrait pas déplaire aux photographes professionnels incapables de surveiller les publications mondiales. — Source : https://gnpp.wordpress.com/2009/04/21/google-similar-image-pistez-vos-images/ […]

  2. HUON Alain dit :

    Bonjour, Suite au dernier décryptage, je tiens à signaler que si de nombreux organismes (Conseil Généraux et Régionaux, Villes, Communes, Parcs Naturels, Communauté de Communes. . . ) font des concours, c’est surtout pour récupérer des photos libres de droits sans payer un photographe professionnel. A vérifier comment les règlement sont faits!
    Merci, photographiquement vôtre
    Alain HUON

    • jacqueshemon dit :

      La remarque s’impose en effet face à l’utilisation illégale en droit français d’une partie des fonds photo récoltés lors de ces concours. Le pire est à venir, puisque les groupes de communication jettent leur dévolu sur les sources gratuites de photos afin d’abaisser leurs coûts iconographiques. Ils puiseront immanquablement dans les photothèques fantaisistes des organismes que vous évoquez, constituées à l’occasion de concours. Cela donnera lieu sans doute à des procès dans l’avenir… mais les risques financiers sont faibles en regard des économies réalisées…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :