Vivez l’Internet mobile !

iphone3gLe fait
L’iphone est un produit de rupture. L’expérience utilisateur est intégralement modifiée grâce à son écran tactile qui procure une interactivité homme/machine simplifiée. Si les performances brutes du téléphone sont perfectibles, si la saisie de texte sur le clavier sensitif ne fait pas l’unanimité ou si la fonction photo apparaît d’un autre âge, l’approche intuitive et tactile introduite par Apple (et l’orientation « 100% besoin consommateur » de iTunes) est devenue la référence à laquelle les marques concurrentes se mesurent encore deux ans après l’avènement de ce produit sans parvenir à l’égaler.

Le décryptage
Cette avance, le professionnel avisé doit pouvoir l’expérimenter, car aucune fiche technique ne peut rendre compte d’une rupture, tant les mots du marketing sont usés à force de survendre. 
Pour vivre l’Internet mobile adoptez le terminal qui l’incarne aujourd’hui. En modifiant vos propres comportements, l’iphone vous aidera à anticiper sur les nouvelles demandes de vos clients qui se convertissent rapidement à l’Internet mobile. Apprivoiser les changements plutôt que les subir, reste encore le meilleur gage d’efficacité professionnelle.

Publicités

2 Responses to Vivez l’Internet mobile !

  1. Belet dit :

    Et a part de la publicité pour, orange macdo, iphone et autres, sauriez vous disserter sur les vrais sujets, comme, la disparition programmé des photographe.
    Je n’adhere pas du tout.
    Laurent Belet

    • jacqueshemon dit :

      Merci pour votre commentaire direct. Les sujets d’inquiétude sont en effet nombreux : concurrence des amateurs, production par la foule des anonymes (crowdsourcing), remise en cause du droit français en matière de droits d’auteurs face au droit anglo-saxon, culture du gratuit, culture du micro-paiement symbolisé par le succès de fotolia.com, domination du flux sur le document unique, désir des consommateurs d’interagir avec le professionnel.… tout est de nature à remettre en cause l’identité du métier de photographe. Ce sont des faits de société sur lesquels nous ne pouvons rien et avec lesquels nous devons composer. Tous les métiers ont été touché par la révolution numérique, dont beaucoup plus durement que les photographes : les disquaires et toute l’industrie du disque par exemple. Le métier de photographe est appelé à disparaître pensez-vous? Je ne le crois pas. La singularité du regard et la capacité des photographes à traduire les émotions de l’Autre, à les décupler et promouvoir une image positive de leur vie devrait suffire pour rebondir. Reste que le changement et l’adaptation s’imposent pour ce métier comme bien d’autres, mettant en cause des savoir faire de haut niveau… qu’il faut savoir abandonner faute de demande. J’évoque de façon éclectique ce qui me paraît tout simplement signifiant dans ce que je vois autour de moi. Ce qui pourra paraître loin des préoccupations quotidiennes du photographe. Mais laissez-vous porter, et je crois, que parmi les idées émises certaines sont de nature à regarder de façon positive ce métier que j’aime et que j’observe depuis trente années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :